Meuble chinois laqué rouge et or

Buffet chinois ancien 109 cm

Référence
C60.052
3 560,00 €
Disponible
Expédié sous 24h
Pin It

EN QUELQUES MOTS

✔️ meuble ancien sélectionné et restauré par Rue de Siam
✔️ bois massif, menuiserie traditionnelle
✔️ transparence de la finition gomme laque

Dimensions: L109cm x P36 x H88
Restauration des meubles chinois

Nos antiquités sont des œuvres d’art mais aussi des meubles qui doivent être beaux ET pratiques. La menuiserie traditionnelle chinoise en tenons et mortaises est faite pour durer et permet la restauration. Ainsi, pour redonner aux meubles une fonctionnalité optimale, nous les avons désassemblés, et refait l'intérieur en peuplier de manière traditionnelle, (changé le fond, les étagères, revu les portes, ….). L’essentiel est de préserver la structure en orme et la patine ancienne. La restauration des couleurs et leur mise en valeur est réalisée par plusieurs passes de laque végétale translucide qui redonnent aux surfaces brillance, profondeur et douceur.

Photos : la laque permet un glacis de couleur qui varie en fonction du type de lumière et de son intensité. Les couleurs sont donc changeantes. Contactez-nous si vous voulez des photos supplémentaires des meubles en stock. Meuble chinois ancien.

Informations relatives à la livraison

En raison des dimensions ou des caractéristiques de ce meuble, le seul mode de livraison proposé est "CONFORT".
La livraison CONFORT inclut la mise en place chez vous par 2 livreurs. Prestation confiée à la société Guisnel, spécialisée dans la manutention des meubles et antiquités.
Attention, nous consulter au préalable en cas d'accès difficile, escalier et/ou petit ascenseur.

  • Délais de livraison : 12 jours
  • RDV à la demi journée
  • Pour en savoir plus sur nos modes de livraison, cliquez ici.
Livraison recommandée : 129.00
Disponible
Expédié sous 24h
3 560,00 €

ou payable en 3 fois sans frais

Meuble chinois ancien en bois laqué rouge et or : dit les quatre saisons (de la perception).

Les buffets de ce style « en queue d’oiseau » étaient des meubles de mandarin. Ils était un insigne de la fonction liée au pouvoir impérial et à ce titre étaient toujours fabriqués avec beaucoup de soin, et richement laqués.

Ce sont des « bureaux à peindre », en position debout, les rebords du plateau bloquant les extrémités des rouleaux.

Ces meubles étaient aussi des autels confucianistes, et ils empruntent au mobilier bouddhiste une découpe de la façade en forme de nuages, pour aider à la communication céleste.

Le modèle fut défini dans la cité impériale et la forme de ces buffets à queue d’oiseau est toujours la même : structure assez fine en orme, quatre portes encadrées en relief, deux tiroirs, et plateau massif à débord fini par un arrondi. C’est donc une œuvre de pur classicisme, affirmation de l’unité de l’état, que les mandarins transportaient au cours de leurs affectations.

Cette pièce est un chef d’œuvre du style puisque réalisée dans le cœur de l’empire, le Shaanxi, qui abritaient les meilleurs menuisiers.

Des modèles plus tardifs, fin de siècle, connaîtrons une légère évolution ; la façade devenant alors plane, sans le relief de la structure de la menuiserie.

Tous ces meubles étaient de base rouge, laqués d’au moins dix couches de la meilleure laque faite du latex du Rhus verniciflua (Tsi-chu).

L’originalité du meuble dès lors était dans le traitement du décor laqué laissé à l’appréciation libre du mandarin. Sur ce meuble les motifs furent réalisés dans la façon dite en France de Coromandel : le motif étaient découpé en creux dans la laque, un enduit à base de laque était déposé dans le fond, puis des paillettes d’or déposées avec un tuyau de bambou. Après séchage et ponçage, l’or était gravé afin que de la laque noire dessine l’intérieur du motif. Le tout était ensuite recouvert de plusieurs passes de laque translucide et brillante.

Il ne reste plus aujourd’hui que des souvenirs de ce minutieux travail. L’effondrement de l’empire fut suivi de troubles sociaux, pillages et dégradations ; et comme de nombreux chefs d’œuvre de la Chine ancienne, ce meuble fut gratté pour récupérer l’or de ses décors.

L’observateur attentif verra sur chaque porte une « scène sociale » se répète: un dignitaire est assis devant un dais, un écran (autrefois doré, aujourd’hui de couleur crème), alors qu’un suppliciant, un administré se prosterne à ses pieds.

Puisqu’il y a quatre panneaux, et que par ailleurs les armoires de ce type de construction représentent toujours les quatre saisons ; nous pouvons en déduire que le sujet était les offrandes des contribuables à chaque saison.

Il semble ainsi, que ce meuble est une illustration de la légitimité des perceptions, (les contributions fiscales) dans le centre de l’empire du milieu.

Un sujet d’une actualité intemporelle, qui justifie certainement la présence de ce meuble dans votre entrée.

Origine: Shanxi  

Datation: Début XVIIIème

NOS CONSEILS D'ENTRETIEN

Pour nettoyer, effacer les micro-rayures et redonner de l’éclat à la laque de votre meuble chinois ancien, appliquez périodiquement du Nettoyant SP Laque et Vernis des Frères Nordin avec un chiffon.
En cas de choc violent ayant enfoncé ou décollé la laque, poncez le bord de la partie abîmée avec un papier de verre très fin, puis passez de la cire à patiner des Frères Nordin en couches successives. Laissez sécher et faites briller avec un chiffon sec. La trace restera visible, mais se confondra avec les marques anciennes.

Rendez-vous sur notre blog pour plus de conseils d’entretien concernant nos meubles chinois anciens.

Pour l'entretien, Rue de Siam conseille:

Cire à Patiner Rustique (500g)

Nettoyant Laques et Vernis (560g)